Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 28 octobre 2010

Anciennement Bébé-Fiasco






Prochainement: Une ligne de 15 bijoux; Albion Trinketry.

samedi 25 septembre 2010

Vogue Paris N°911


L'autre jours j'étais en mode rebel, j'en avais marre du Vogue Paris, marre de Carine Roitfeld, marre qu'il n'y est toujours que les même mannequins et les même thèmes. Et puis le Vogue évenement est arrivé. Celui dont on nous parlait depuis deux ans, le Vogue des 90 ans, le Vogue historique. Et là, probablement à cause de Lara, de sa poitrine ou du masque, face a l'exemplaire acheté a 13° le matin, ma colère a disparu, je me suis sentis envahie d'amour et de beauté. je me suis rappelé que c'est pour ça que j'aimais notre Frogue, comme on l'appelait autre fois a NY, que c'est pour ces photographies uniques qui ne feront jamais la couverture d'un autre Vogue. Parce je me suis rappelé que Vogue c'était cette sexiness unique là depuis toujours, que Vogue France publiait sa première poitrine nue en 1920. Que le Vogue français assume son luxe extrême sans se soucier de l'accessibilité. Parce que le Vogue de Paris c'est avant tout la MODE, le SEXE et le LUXE. Qu'il n'y a pas de publicité pour des salades (Vogue Spain) ou pour une brosse à dent (Vogue US). Que le Vogue Français est celui de Paris. Rien à dire de plus, there's nothing else I can say, le Vogue Paris reste le Vogue extrême.


..................................................................................................

Alexander McQueen Été 2011

mercredi 14 juillet 2010

Heritiers de Théophile Gautier.



Images depuis 'FineAndDandyShop. blogspot'
Un enfant, par définition, est avant l'adolescence, forcement mal habillé. Mal habillé est un terme que je deteste employer ou entendre être utilisé par les autres alors je m'explique. Mal habillé signifie habillé par les parents. Pamphlet? Non, soyons francs, une mère -parce que oui dans la société occidentale française (?) c'est la mère qui habille son enfant, le père si ça tennait à lui, laisserait partir à l'école son enfant dans un maillot de foot et pantacourt en polyester- une mère habille son fils en l'ocurence de différentes manières possibles mais il n'y en pas cinquante:
-Elle lui fait porter des vêtement retro parce qu'un enfant est toujours trop mignon en mocassin short a pince et chaussettes hautes. (Les filles son en robe a col claudine brodé, gilet en tricot marine, carré et serre-tête) Bien sur ce profil est exclusivement destiné aux fils de familles Catholiques intégristes.
-Elle lui achete les vêtements en promotion quand elle fait les courses a Carrefour ou GeantCasino. Profil le plus répendus donnant lieux a un nouvel uniforme dans les cours de récréation, a bas de grosses raies, de khaki, de poche et de synthetique.
-Elle ne s'occupe de rien, il mettra ce qui devient trop petit pour ses aînés. C'est a dire pulls tout étirés, Tee-shirt décoloré et pantalon dont les trous et déchirures sont camouflées par des ecussons brodés.
-Le pire des cas; elle laisse son fils choisir. Le pire des cas parce que son fils passe tout son temps libre devant Tfou ou CanalJ et donc, ses seuls models sont SpiderMan ou d'autres dont je ne connais pas les noms parce que je suis trop vieux.
Evidement le profil avec lequel il serait juste que je sois en accord n'est pas mentionné dans la liste. Le garçon doit choisir, c'est une évidence. Mais uniquement si ses parents sont décédés et qu'il vit en autonomie complète ou qu'ils sont vivant maIs avec des règles moins Catho/Dolto/etc... Ila besoin de bon modèles, il doit pouvoir regarder Arte le soir pour connaître James Dean, Easy Rider, regarder France3 l'après-midi pour s'impregner de Alain Delon ou Jean Gabin. il possederas alors une serieuse culture cinématographique pour son âge et pourra peut-être envisager de devenir spécialiste du costume dans les cinémas du 20e siècle, bien que ce ne soit pas le but.
Ne soyons pas dupe, il est clair que le premier garçon de la serie de photos a été habillé par ses parents puis posé dans une jungle urbaine (pas très sauvage)pour etre photographié. Je n'apprécie pas. mais je n'ai rien à redire pour les trois suivants. Impressioné par les deux derniers qui semble aussi sur d'eux dans leurs tenues que Marlon Brando sur sa moto.
L'auteur informe être au courant des nombreux cliché apparaissant dans l'article et ne saurait être tenu pour responsable de propos qui vont à l'encontre des ses profondes convictio..................................

dimanche 20 juin 2010

Eté onze.






Premières collections pour l'été 11, donc dans un an, sans même avoir pu jouir de l'été 10 qui, semble-t-il ne viendras jamais. Samedi 19 Juin Christopher Bailey, récemment récompensé par le CFDA, proposait chez Burberry une collection vraiment nouvelle. Sans avoir bien sur abandonné le militaire, beige, khaki et marine, il exécute pourtant un virage à 90°. Cette saison est ou sera, cela depend d'où l'on se pose, résolument rock et sexy. L'un n'allant pas sans l'autre. Si, si on prends les rockeurs de plus de 60ans, enfin bref. Perfectos en cuirs noirs, cloutés ou non, avec manches ou sans. Des pantalons genre jogging en jersey gris ou khaki qui s'oppose aux pantalons moulants en cuir noir et taille basse. Des pulls transparents par un jeu de mailles séparées (?).Quarente trois silouhettes, on en aurait voulu plus.
Et première collection Alexander McQueen par Sarah Burton.

Après McQueen, la mort/suicide du model Ambrose Olsen (çi-dessus) en Avril dernier (le 22 exactement) qui avait 24 ans. Puis, Tom Nicon (çi-dessous) model français a basculer au travers de la fenêtre d'un hôtel milanais et est mort parce que c'était le cinquieme étage, Vendredi dernier, 18 Juin, 22 ans. La veille du premier jour des défilés Milanais auxquels il devait participer. Le matin même il s'était rendu aux essayages Versace (cuirs noirs, franges, bordeaux, imprimés graphiques noir&blanc...). Selon des amis il semblerait qu'il menait une vie sans excès.

samedi 1 mai 2010

Carine Roitfeld


The hair
Every editor-in-chief needs a signature hairstyle. Roitfeld's is poker straight, glossy, honey-brown, and falls to her shoulders from an odd centre parting. To emulate, cover part of your face with hair to mysteriously peer out from in that sexy French way.

The makeup
It's all about "le smoky eye" so invest in a good khôl eyeliner. Carine prefers YSL Dessin du Regard Haute Tenue Long-Lasting Eye Pencil in Mink Touch and YSL Eyebrow Pencil. The key to her look lies in the strong, dark brows, which must be perfectly groomed. Leave off the lipstick. And the foundation. Simply moisturize.

The handbag
There is no handbag, silly. She famously hates them, preferring to keep her hands in her pockets. Not for her the lure of the It bag carried in the crook of her arm. At a pinch she might carry a tiny snakeskin clutch.

The jacket
Her preferred styles are edgy, tailored, and chic with a strong biker/rock element. She is always, but always, in black. Roitfeld likes to mix the masculine with the feminine and favours designers such as Balmain, Balenciaga, and YSL, who excel at this.

The skirt
Jeans are for her assistants and holidays, although she's not averse to a denim skirt, providing it meets her sharp-tailored standards. Think sexy body-con dresses and pencil skirts cut to the knee—classic and chic.

The shoes
High, high, high heels. Killer stilettos are by far the fashionistas most flattering and feminine choice. Look for a hidden platform and straps, laces, or buckles aka "bondage light". She hates Uggs and forbids them in the Vogue Paris office. Her favorites include the YSL Tribute and Alaïa (note the belle bells above, sigh).

The legs
Always bare. Even in winter. They must be tanned, lean, and ready for action year-round. The only other option is black opaques. Or covering the entire leg via a thigh high boot.




























dimanche 21 mars 2010

Années 2000

Hommage à l'homme des années 00.






..................................................................




Saison Automne/Hiver 10-11. Plus besoin de préciser "deux-mille" avant, on s'en doute. Et puis c'est trop long et pénible, enfin bref. De tout le temps que je suis la mode c'est réellement la première fois que je vois une telle unité chez les créateurs. Pratiquement toutes les maisons on proposées le même vestiares. Sobre, austère, sombre. Classique, tériblement classique, jupes midis et ample comprises. Quelques manteaux et autres emprunt aau vestiaire masculin mais l'idée principale est la. L'époque revival eighties est définitivement révolue. Et étonnament les collection qui m'ont le plus plu sont pas des mes préférées habituellement. Jean Paul Gaultier qui fait un pied de nez a la tendance avec une fantastique invitaion au voyage et Louis Vuitton qui propose une collection tout bonnement in croyable, au sens propre du terme. Presque retro mais qu'on rêve tellement de revoir dans la rue.

vendredi 12 février 2010

Nouvelle perte, nouveau deuil.




"We are devastated to learn of the death of Alexander McQueen, one of the greatest talents of his generation. n such a short career, Alexander McQueen’s influence was astonishing — from street style, to music culture and the world’s museums. His passing marks an insurmountable loss."


Anna Wintour











"Alexander McQueen n'était pas seulement un créateur visionnaire et jusqu'auboutiste mais aussi un showman hors pair. Son savoir sur l'art de la coupe était inégalé. La boutique McQueen est l'une des seules où je me précipitais chaque saison. Ses basiques étaient mes basiques. J'interprète son geste comme son ultime liberté loin des démons qui semblaient le hanter depuis toujours".
Carine Roitfeld


Lee MacQueen était un véritable artiste et je sais que je ne suis pas très originale en déclarant ceci. Mais c'est vrai, et il est indeniable de dire que c'était un génie. Un des seuls surement. Il ne concevait pas la femme comme un mannequin, mais comme une toile sur laquelle il travaillait. Ces défilé ne se regardait pas comme de la mode, il en était au dela. Chaque show comme un véritable spectacle, chaque collection comme un nouvel univers. Il faisait réver le monde et donnait une autre vision de ce monde que l'on pense prétentieux, sa vision et sa modestie. Dans le suicide, il se donne une dernière liberté, celle de choisir sa mort. Et maintenant on pleurt en devinant que plus personne ne nous feras voyager comme il l'a fait.
Cliquez sur le titre de l'article


....................................................

Vu sur Bryanboy.com; C'est la fashion week du prêt a porter automne-hiver 2010 2011 à Paris et l'un des show les plus attendus était incontestablement celui de Balenciaga par Nicolas Ghesquiere. Auquel show Carine Roitfeld (redactrice en chef du Vogue fra,çais pour ceux qui l'ignore encore) n'a pas pu assister. BALENCIAGA L'A MIS SUR BLACK LIST. Cherchez l'erreur. A la sortie de Nina Ricci Carine dans un haussement d'épaule a déclaré "C'est dommage, Balenciaga est une tres belle maison et de plus, française. J'espere que ca n'est pas pour toujours". A noter que Balenciaga ne fait plus paraitre ses campagnes publicitaires dans le Vogue français et ne prête plus de tenue a la Vogue team. De toute évidence quelque chose s'est passé behind the curtain ( derriere le rideau pour les non bilingues!!).


Carine Roitfeld en Balenciaga sur CNN, en 2009.

samedi 6 février 2010

The New Wave

Parce que des nouveaux créateurs, jeunes, beaux et surtout extremement talentueux sont prêt à assurer la relève. Parce qu'ils ont l'admiration de Carine Roitfeld et Anna Wintour. Pafois les deux. Parce qu'ils comprennent le present et les femmes. Parce qu'ils défilent à New York, la meilleure pour les jeunes débutants. Parce que bientôt tout le monde parlera d'eux et on sera fier de les avoir suivi depuis le debut. (Les images des shows sont les collections été 2010)




Nom du créateur: Joseph Altuzarra, 25 ans.
Nom de la marque: Joseph Altuzarra.
Premier défilé FW: printemps-été 2009.
Style: féminin, doux, travail de coupes, naturel, inspiré.

................................



Noms des créateurs: Lazaro Hernandez & Jake McCollough, 31 ans.
Nom de la marque: Proenza Schouler.
Premier défilé FW: automne-hiver 2006
Style: recherche des coupes et matières, jeune, contemporain, chic.

................................



Noms des créatrices: Kate & Laura Mulleavy, 31 et 30 ans.
Nom de la marque: Rodarte
Premier défilé FW: printemps-été 2008
Style: Volumes flou, couleurs délicates, maille, grunge, couture.

................................



Nom du createur: Alexander Wang, 25 ans.
Nom de la marque: Alexander Wang.
Premier défilé FW: croisière 2009.
Style: urbain, moderne, casual, sportif/athletic, sexy.

................................

Et aussi Esteban Cortazar, Mary Katrantzou, Maxime Simoëns, Chritopher Kane, Gareth Pugh...