Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 25 septembre 2010

Vogue Paris N°911


L'autre jours j'étais en mode rebel, j'en avais marre du Vogue Paris, marre de Carine Roitfeld, marre qu'il n'y est toujours que les même mannequins et les même thèmes. Et puis le Vogue évenement est arrivé. Celui dont on nous parlait depuis deux ans, le Vogue des 90 ans, le Vogue historique. Et là, probablement à cause de Lara, de sa poitrine ou du masque, face a l'exemplaire acheté a 13° le matin, ma colère a disparu, je me suis sentis envahie d'amour et de beauté. je me suis rappelé que c'est pour ça que j'aimais notre Frogue, comme on l'appelait autre fois a NY, que c'est pour ces photographies uniques qui ne feront jamais la couverture d'un autre Vogue. Parce je me suis rappelé que Vogue c'était cette sexiness unique là depuis toujours, que Vogue France publiait sa première poitrine nue en 1920. Que le Vogue français assume son luxe extrême sans se soucier de l'accessibilité. Parce que le Vogue de Paris c'est avant tout la MODE, le SEXE et le LUXE. Qu'il n'y a pas de publicité pour des salades (Vogue Spain) ou pour une brosse à dent (Vogue US). Que le Vogue Français est celui de Paris. Rien à dire de plus, there's nothing else I can say, le Vogue Paris reste le Vogue extrême.


..................................................................................................

Alexander McQueen Été 2011

2 commentaires:

  1. there's nothing else I can say !
    article PARFAIT.

    RépondreSupprimer
  2. La perfection des détails est juste éblouissante! Alexander, la relève est assurée comme il faut (pour l'instant!).

    RépondreSupprimer